Invasion comique

mercredi 7 septembre 2011
par  administrateur
popularité : 13%

Nos amis et collègues sélénites s’y préparaient depuis longtemps. Cela fait maintenant plusieurs siècles que le plus célèbre de leurs astrologues, le bien nommé Marcel Este, avait prévu une éclipse de Terre particulièrement redoutable, qui semble correspondre à celle du 11 août 1999(1). La date fatidique s’approchant, ce fut le branle-bas de combat dans les cratères lunaires, d’autant plus que cette échéance était précédée d’une éclipse solaire le 28 juillet.

Comme on peut l’imaginer, des diseurs de mauvaise aventure de toute sorte se sont fait entendre et, parmi ceux-ci, un certain Pacool Rasiabanane, qui n’a pas hésité à annoncer que l’un des ces foutus satellites envoyés par ces cochons de terriens (c’est nous !) s’écraserait sur le sol lunaire, provoquant d’horribles dégâts. Prétextant l’éclipsé solaire du 28 juillet, le mage Pacool en a déduit que ce fait dévastateur allait survenir quelques jours plus tard, troublant la quiétude de la face cachée de la Lune. Le raisonnement est en effet logique : l’obscurcissement du Soleil ne pouvait concerner que la face lunaire qui est toujours à l’ombre. Je m’étonne que, sur Terre, personne n’ait rendu hommage à la prescience de notre confrère qui a réalisé une prévision d’une exactitude incomparable. C’est en effet le 31 juillet à 5h52 GMT que le satellite américain Lunar Prospecter s’est écrasé dans un cratère près du pôle Sud(2), ravageant cette région balnéaire où des centaines de milliers de sélénites passaient leurs vacances.

Je ne sais si vous pouvez imaginer ce que représente le fait de recevoir sur la tronche un tas de feraille de 161 kilos tombant à la vitesse de 6.000 km/heure ! Autant vous dire que nos voisins n’étaient pas contents et que les diplomates de tous bords essaient de recoller les morceaux (pas ceux de Lunar Prospecter). Une réclamation en bonne et due forme a même été introduite auprès de Bill Clinton qui, lorsqu’il n’a pas une femme sous la main (ou, plutôt, sous le bureau), se met à faire joujou avec un autre genre d’engins. De source sûre, il a même été question de lui envoyer une sélénite de premier choix pour tenter de calmer ses ardeurs. Il a rit (Clinton) de cette idée mais sa femme n’a pas trouvé ça drôle, ajoutant sur un ton menaçant :

« si... gare à toi ».

Que se passera-t-il alors après l’éclipsé de Terre ?

Puisque c’est notre planète qui sera occultée, il est logique d’en déduire que cet événement signera la fin des relations Lune-Terre car les officiels de notre satellite ne voudront plus nous voir. Mais d’autres faits sont également possibles. Ainsi, une prétendue spécialiste annonce depuis des années que les E.T. (Envahisseurs Terrestres) profiteront de l’ombre qui va les envelopper pour coloniser l’astre de nos nuits. Malheureusement, ses prophéties semblent davantage concerner le passé que l’avenir (la meilleure façon pour ne pas se tromper !). Faut-il rappeler qu’un joueur de jazz (Louis Brasfort) est venu sonner de la trompette sur leur sol il y a 30 ans ? On sait que les sélénites ont la mémoire courte, mais il aurait suffit de s’adresser à ceux qui, depuis lors, sont devenus sourds d’oreille pour retrouver la trace de cet affront. Eux, au moins, ne risquent pas de l’oublier. ♦

Ester LUNE

(Article paru dans Quintile n°44, 21/06/1999)

Tous droits réservés Michaël MANDL

Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation de l’auteur

Notes :

1. Une éclipse solaire vue de la Terre est une éclipse de Terre vue de la Lune, de même qu’une éclipse lunaire devient une éclipse solaire depuis notre satellite.

2. Ce fait est rigoureusement exact. Cette expérience doit servir à démontrer que le sol lunaire contiendrait de l’eau. Source : Le Soir du 2 août 1999, page 8.


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois